Dublin

Un weekend de 2 jours à Dublin pour ceux qui hésitent entre ville et campagne

Pourquoi visiter Dublin ?

Pour découvrir la magnifique île verte aux falaises vertigineuses. Pour faire un saut dans la culture celte en dehors de nos terres hexagonales et pour faire un petit break dans une capitale où la mer et la montagne sont accessibles en moins d’une heure et où la nature est omniprésente.

Visiter Dublin

L’arrivée à Dublin

En arrivant à Dublin, avec la 4G sur mobile qui est « gratuite » partout en Europe, j’ai saisi l’adresse de mon petit frère qui vit ici depuis quelques mois. Google map m’indique de prendre le bus 947 à la sortie à gauche de l’aéroport (arrêt où se situent tous les bus en direction du centre). Le billet coûte 7 euro et pour une trentaine de minutes on arrive directement dans l’hyper centre. Seul bémol, les noms des arrêts ne sont pas indiqués lorsque le bus s’arrête –  la signalétique est très mauvaise et il n’y a pas d’annonce ; je me suis donc fiée à ma géolocalisation sur le smartphone et je me suis extirpée du bus un peu par hasard pour rejoindre la rue où mon frère vivait. Coup de bol, j’étais à seulement 2 minutes à pied. Hop, je pose le sac chez lui et c’est parti pour l’apéro. L’aventure dublinoise peut commencer !

Pour ceux qui ne veulent pas prendre le bus, l’application mobile My taxi permet de commander directement son taxi. Il faut compter 25 euro environ.

Visiter Dublin : le programme pour une journée

Après une nuit bien rythmée, nous avons mis un peu de temps avant d’émerger. Il était 10h et nous sommes enfin descendus  dans « Parnell street », l’une des rues du centre ville où j’étais logée. Direction O’Connell street à deux pas de chez  nous pour arpenter cette avenue principale de la ville et pour errer dans ses rues adjacentes. A Dublin centre, tout se fait à pied – ce qui est plutôt agréable pour visiter : pas de bus à prendre, ni de tram’. Après une vingtaine de minutes à crapahuter, nous devions rejoindre la gare pour prendre le DART en direction de Howth.

Passer une journée à Howth lorsqu’on visite Dublin

Howth est un incontournable lorsqu’on part en visite à Dublin. Pour les amoureux de la nature et des beaux paysages, c’est l’endroit parfait pour se relaxer tout en découvrant les fameuses falaises vertigineuses qui font toute la réputation de l’Irlande !  Vous voulez en savoir plus sur Howth ? Je vous en parle dans l’article Une journée à Howth : Que voir et que faire ?

Visiter Dublin

un weekend à Dublin

Visiter Dublin et HowthFalaise de Howth

Faire une ballade à Phoenix Park

Après 4 bonnes heures à Howth, nous avons pris les transports en sens inverse et un taxi pour aller à Phoenix Park, réputé pour être le plus grand parc d’Europe et pour y croiser des biches et des cerfs. Si vous voulez en voir plus sur Phoenix Park et découvrir comment trouver les biches, c’est par ici 😉

Visiter Phoenix Park à Dublin

Dublin en 2 jours

Vivre le Dublin by night

Parce que l’ambiance nocturne irlandaise est reconnue pour être unique, il ne faut surtout pas la manquer!

Temple bar

Ceux qui aiment les attractions nocturnes et touristiques vous diront d’aller à Temple Bar, le quartier historique où l’on retrouve une multitude de pubs irlandais. C’est un quartier assez bondé. Pour ma part, j’ai beaucoup aimé m’y balader pour découvrir l’ambiance du soir et voir ses jolies rues éclairées la nuit. Ici, les prix seront certainement plus élevés que la moyenne. Mon frère me dit ne pas trop aimer y sortir et m’a emmené dans des endroits super sympas.
1 – Mac Gowan : le pub pour expérimenter la scène rock irlandaise

Lorsque nous sommes entrés dans la première salle, un groupe de rock punk irlandais jouaient sur une scène. La chanteuse aux airs de Janis Joplin criait accompagnée d’une féroce guitare. Nous avons ensuite pris des couloirs sous terrain pour arriver dans un immense patio/jardin qui est relié à plusieurs pubs.

2 – Murray’s bar : le pub irlandais par excellence
Ensuite, nous sommes partis au Murray’s. Beaucoup moins de monde, le cadre était plus intime et l’ambiance très conviviale. Nous sommes arrivés assez tard, les concerts étaient terminés. La scène qui doit accueillir en première partie de soirée des musiciens servait de podium à la bande de copines irlandaises qui dansaient sur de la pop.

3 – Bad Bobs : un club pour danser jusqu’au bout de la nuit
Troisième halte cette fois-ci dans un club. Son du moment, jeunes femmes très bien apprêtées, un club saturé de monde. Parfait si vous voulez danser dans une foule enfiévrée.

Nous sommes rentrés à 3heures 30 du matin. L’ambiance de la capitale irlandaise séduira les grands fêtards 😉
Le mot de la fin :
Dublin, une ville à taille humaine où il fait bon vivre et où l’on peut profiter à la fois de la nature, de la commodité la vie urbaine et des ambiances conviviales à l’Irlandaise

Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à me faire un petit commentaire qui me fera extrêmement plaisir 😉 Vous pouvez aussi me rejoindre sur Instagram pour suivre mes aventures et découvrir d’autres photos !

Avez-vous aimé l'article ?
[Total: 0 Average: 0]
Joanna

#traveladdict #entrepreneurship

View stories

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.