visiter Mui Né Vietnam

Un désert au Vietnam ? Visiter Mui Né en 2 jours

Pourquoi visiter Mui Né et ses alentours ?

Pour y découvrir les villages de pêcheurs et à proximité, les petits bateaux stationnés en bord de mer, ronds, colorés et typiques du pays. Pour y savourer son micro-climat aux températures estivales et flâner une demi-journée à la plage. Pour y contempler les paysages aux dégradés flamboyants allant du jaune au rouge, c’est magnifique ! Et aussi, pour y voir les seuls et uniques déserts du Vietnam !


Comment est Mui Né ? A quoi dois-je m’attendre si je m’y rends ?

Mui Né est un village de pêcheurs : ses magnifiques paysages environnants, les températures chaudes et ses vents sur le littoral attirent les convoitises. Ainsi, de nombreux resorts ont été construits en bord de mer dans la ville de Binh Thuân pour y accueillir une majorité de touristes russes, des amateurs de kite-surfing, des Vietnamiens qui viennent pour le weekend et une clientèle internationale. En 2017, la ville a accueilli plus de 5 millions de touristes !
Face à une industrie de masse, on revoit le même type d’ambiance qu’aux Canaries, à Lloret Del Mar ou dans les îles touristiques de Thailande : c’est à dire, une grande concentration de complexes hôteliers, de boutiques et de restaurants le long d’un axe principal (la rue Nguyen Dinh Chieu). De plus, les plages de la ville sont majoritairement polluées.

Que faire pour sortir des sentiers battus ?

C’est ce que nous avons voulu faire en ne restant pas cloitrés dans Binh Thuân :  la location d’un scooter / JEEP ou d’un chauffeur privé s’avère être indispensable pour fuir la ville et ses complexes hôteliers.

Plage de Mui néNotre plage déserte en dehors des sentiers battus.

Que voir et que faire à Mui Né ?

C’est là que je vais vous raconter notre expérience ! 😉

Nous avons décidé de louer un scooter pour être totalement libre de notre parcours. Il y a de nombreuses excursions proposées par les hôtels, pour aller visiter les dunes au lever ou au coucher du soleil. C’est ce que nous voulions éviter pour ne pas être pris par le chronomètre de ce genre de prise en charge. Le trajet est relativement simple : la route principale mène à toutes les attractions. Comme j’avais acheté la 4G à la sortie de l’aéroport, j’ai pu activer le GPS de google map sur mon téléphone – il n’avait plus qu’à suivre le chemin !

Visiter Mui né au vietnam

Mardi 22 janvier 2017, levé à 5 heures 30.
Ce n’était pas facile ; mais pour découvrir les dunes de sables environnantes, il est recommandé de se lever tôt pour éviter la chaleur. Après de nombreux témoignages recueillis sur les blogs, nous voulions aussi éviter les policiers corrompus qui arrêtent les touristes sans raison pour demander de payer une forte amende. Nous les avons vus au retour des dunes blanches, de l’autre côté de la route. Bref, c’est partie pour le récit :

1 – Location du scooter / véhicule.
Après de rudes négociations, j’ai loué un scooter avec essence incluse pour une durée de 10 heures, à 200 000 dong (7 euros). Nous quittions l’hôtel pour 6heures 15 tapantes. Si vous ne voulez pas perdre du temps, vous pouvez louer votre scooter la veille pour une durée de 24 h. Le prix sera similaire, environ 180 000 dong essence non comprise.
Les hôtels proposent pour la plupart, des locations (en plus des excursions) : c’est à eux qu’on s’adresse généralement pour avoir des renseignements sur les locations de véhicules.

2 – Destination vers les dunes rouges : contemplation et envers du décors
Après 20 minutes de trajet (en roulant tranquillement), nous voici enfin arrivés ! Une femme nous arrête au milieu de la route pour nous demander de garer le scooter. Son parking de fortune coûte 10 000 dong (on aurait pu négocier à 5k). En principe, les dunes rouges sont gratuites et le parking pas indispensable, mais nous n’avions pas envie de nous prendre la tête. Des vieilles femmes ont également tenté de nous vendre leur sac plastique pour glisser sur les dunes ainsi que d’autres babioles. On gare le véhicule et c’est parti pour admirer ce petit désert orange.

visiter desert vietnam mui ne

Nous n’y sommes pas allés pour le lever du soleil, mais ce dernier était encore au commencement de son ascension : nous n’avons donc pas souffert de la chaleur.

dunes de mui né polluées

Ces dingue, ces dunes sont arrivées là grâce aux vents ! Elles étaient magnifiques, bien que « souillées » par les traces de pas des touristes et des déchets que certains « non éduqués » ont balancé sur le sable.

Pour nous retrouver dans un endroit « plus intact », il suffisait de marcher plus loin pour admirer le paysage avec vue sur la mer.

3 –  Halte au village de pêcheurs et repos sur la plage : authenticité au rendez-vous
Après les dunes rouges, cap sur Mui Né. Nous avions continué tout droit sur l’axe principal durant 15 à 20 minutes avant de repérer un petit chemin (à droite) allant vers la plage.

Nous voulions y voir les fameux bateaux ronds et colorés des pêcheurs. Il y avait un endroit pour se garer sous les arbres, où étaient déjà stationnés quelques scooters. C’était le moment idéal pour voir le poisson frais ramené sur le large. Un lieu idéal, car la plage était déserte, sauvage et intacte. Nous avons pu savourer cette balade durant une petite heure.

Bateau pêcheur Mui Ne

D’un côté de la plage, les pêcheurs ramenaient les bateaux sur le sable. De l’autre, des vietnamiens étaient rassemblés autour des poissons fraichement pêchés. S’agissait-il d’un marché de fortune ?

pêcheur mui né

Cette scène était incroyable ! L’enfant pleurait seul, sur la plage. En fait, ses parents étaient dans les parages et ont débarqué sur leur mobylette. Ils s’arrêtent alors pour lui crier 2 ou 3 mots. En imaginant qu’ils disent ceci : « arrête de pleurer, on va déposer le poisson et on revient « , ils démarrent alors en trombe avant de disparaître. J’adore observer les scènes quotidiennes comme celle là, dans les villages de pêcheurs.

4 – Destination les dunes blanches : émerveillement devant ces imposantes dunes 

Après avoir respiré l’air marin, nous voici repartis pour une vingtaine de minutes avant d’arriver aux dunes blanches. En arrivant, le panorama était à couper le souffle. De loin, les dunes blanches paraissaient bien plus imposantes que les dunes rouges.

L’entrée est payante, 15 000 dong par personne – d’ailleurs je tiens à mentionner que le monsieur au guichet manquait vraiment d’amabilité : agressivité et marmonnement en vietnamien pour exprimer son mépris à notre égard. Je ne comprends vraiment pas pourquoi certains font un métier d’accueil alors que leur qualité première serait justement d’accueillir ! (c’était le coup de gueule du jour). Un peu plus loin, le parking à payer pour 5000 dong.

Les dunes blanches de Mui Né : une pure merveille, nous les avons parcourues à pied en grimpant à travers leur flanc.

C’était une belle expérience : depuis leur sommet, nous avions la vue sur le lac. Un moment magique ! Il était environ 10 h du matin et le soleil brillait de mille feu. Il vaut mieux prévoir de bonnes lunettes, un chapeau et de la crème solaire pour se protéger. Une grande bouteille d’eau s’impose aussi ! Heureusement, un vent léger balayait cette sensation de chaleur.

dune de sable blanc vietnam

De l’autre côté, des JEEP et des Quad remplis de touristes parcouraient les dunes. Certains s’amusaient à faire des dérapages – le bruit des moteurs n’était pas très agréable. Heureusement, nous nous étions éloignés d’eux. Quel carnage écologique ! Nous en rediscuterons dans quelques années, quand ils interdiront l’accès aux véhicules…

5 – Rafraîchissement à Fairy Stream
Nous avons passé environ 45 minutes dans les dunes – Il est temps de repartir pour manger un morceau avant de finir notre escapade à Fairy Stream.

Fairy stream vietnam

Le canyon des fées (alias fairy stream) est un magnifique endroit. Une balade les pieds dans l’eau, très agréable à faire après avoir parcourus les dunes de sable.

Le canyon des fées à Mui Né

canyon des fées mui né

A certains endroits, l’eau peut monter jusqu’à 1 mètre. Au bout du chemin, une petite cascade offre de quoi nous rafraîchir avant de faire le retour.

Fairy stream Mui né

La balade aura duré environ 1h15 en marchant doucement.

6 – Far Niente à la piscine et ballade dans  la ville

Nous sommes arrivés à l’hôtel vers 14h, avec l’impression d’avoir eu plusieurs journées dans une seule. C’était agréable, car on a pu siropter notre cocktail dans le hamac, avant de faire une bonne sieste.

Où trouver des restaurants sympas à Mui Né ?

Le 1er soir, nous en avons testé un dans la rue principale, en nous fiant à Tripadvisor, choisi dans le top 10 . Le personnel était très sympathique, mais j’ai trouvé la qualité passable au vu des prix assez élevés (par rapport à la moyenne). Je n’ai donc pas de restaurant à vous suggérer sur la route principale « Nguyen ».

En revanche, au retour de notre périple des dunes blanches, nous nous sommes arrêtés dans un petit restaurant en plein air, au bord de la route. Tenu par une femme souriante et aussi très avenante, la nourriture et les fruits étaient somptueux ! Le cadre était aussi agréable. Nous avons vraiment apprécié ce moment. Le restaurant se nomme Nuoc Phuc restaurant café. Il est situé sur l’axe principal à mi – chemin entre les dunes blanches et rouges (sur le côté droit dans cette direction).

très bon restaurant proche de mui inéLa carte et les plats étaient simples et d’un délice !

restaurant Nuoc restaurant mui néLe restaurant est en bord de route et reste très paisible 

Ainsi, pour le 2ème soir, nous avons préféré manger à l’hôtel qui proposait des grillades. C’était très bon. Pour bien manger, je conseille aussi à ceux qui prennent des homestay (logement chez l’habitant) de manger à domicile. Je pense que ce sera une bien meilleure expérience que de manger dans les restaurants de la rue principale. Pour ma part, la viande / ou le poisson étaient un peu caoutchouteux.

Comment se rendre à Mui Né ?

1 – Se rendre à Mui Né depuis Saigon alias Ho Chi Minh ville ?

2 possibilités s’offrent à vous : le bus ou le train.
Pour ma part, je recommande le train car c’est la solution la plus rapide – ok,  c’est aussi la plus cher et il y en a beaucoup moins que les bus. Nous avons pris celui de 6h40 du matin et en 4h, nous étions arrivés à la gare de Phan Thiet. Nous avons ensuite pris le bus local n°9 (un bus rouge qui nous dépose à proximité de l’hôtel). Nous avons payé au total :

  • 300 000 dong pour le trajet en train (pour 2 personnes) (nous avons pris nos billets dans le train comme nous étions en retard).
  • 70 000 dong pour la navette jusqu’ à la route qui mène à l’hotel (pour 2 personnes)

Soit un total de 8€. Les prix pour les bus avoisinent les 4€, mais pour deux fois plus de temps. Si vous ne partez que 15 jours, l’idéal serait de privilégier la première option.

Sur le trajet en direction de  Mui Né

Où dormir à Mui Né ?

Si nous avons bien privilégié une chose, c’était notre environnement. Sachant que la ville n’est qu’une simple route bordée par des restaurants et boutiques, nous avons pris une chambre dans un hôtel qui proposait plusieurs types de commodités : piscine, bar restaurant et belle terrasse pour savourer la vue sur la mer le soir depuis notre logement. Il s’agit de l’hôtel Bliss, que je trouve d’un très bon rapport qualité-prix. Bien entendu, il a ses avantages comme ses inconvénients.

hotel à mui néPhoto en provenance de Booking

Concernant les plus :

  • Très belle chambre
  • Bons services, les filles à l’accueil sont efficaces
  • La nourriture et le petit déjeuner sont pas mal !
  • Les cocktails alcoolisés ne sont vraiment pas chers, en revanche, cela va de soi que la qualité (des alcools) n’est pas au summum 😉
  • Les cocktails sans alcools sont très bons !
  • Jolie piscine et beau panorama

Concernant les moins :

  • L’hôtel est situé en haut d’une colline (pour les personnes âgées, ça peut être un peu sportif).
  • Nous avons du attendre 1h30 sur une terrasse, le temps que l’on prépare notre chambre… Heureusement, nous étions affamés, nous avons déjeuné à ce moment là.
  • L’insonorisation de la chambre est médiocre (on entendait la personne du dessus se soulager). L’idéal en réservant serait de demander une chambre en haut des escaliers. Après, cet hôtel est au calme donc ça va.
  • La sécurité de la porte d’entrée est à revoir (heureusement, nous avions un coffre).

Nous avons payé 56€ les 2 nuits de ce 3 étoiles sur Booking.
Si vous souhaitez y jeter un oeil, c’est par ici >  l’hôtel Bliss 

bateau de pêcheurs à mui né

Le mot de la fin : 

Malgré un tourisme massif, Mui Né a su
garder son charme. Le village de pêcheurs, ses jolis bateaux ronds et les paysages aux dégradés jaunes et oranges valent vraiment le coup d’oeil. Non loin de là, il existe aussi de jolis coins à parcourir comme me la recommandé un américain – avec une expérience à la clé authentique et de superbes rencontres avec les Vietnamiens 😉

Si vous avez des questions, j’y répondrai avec grand plaisir en commentaire.
Si vous avez aimé l’article et son contenu merci de le noter juste en dessous 🙂

A bientôt !

Avez-vous aimé l'article ?
[Total: 0 Average: 0]
Joanna

#traveladdict #entrepreneurship

View stories

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.