• Menu
  • Menu
rizière hoi an

Visiter Hoi An en 3 jours : que voir et que faire ?

Pourquoi visiter Hoi An en 3 jours ?

Parce que Hoi An sera votre coup de coeur du Vietnam !
Cette ville à deux faces : historique le jour et féérique la nuit. Pour faire de jolies balades à vélo dans la petite ville à taille humaine, en direction de la plage et dans la campagne environnante. C’est aussi la ville pour se faire tailler des vêtements sur mesure à moindre prix.


Comment est Hoi An ?

Hoi an est la ville touristique par excellence ! Dès le coucher du soleil, les petites lumières tamisées des lanternes dégagent un tel charme ! C’est donc normal que de nombreux visiteurs venus d’Asie, d’Europe ou d’Amérique viennent voir ce magnifique spectacle. Hoi An, c’est aussi ses environs : avec ses mangroves parsemées de cocotiers, ses rizières verdoyantes, ses 2 plages et à l’horizon, l’île Cham – Il y a de quoi faire et croyez moi, visiter Hoi An en trois jours pleins, ce n’est pas suffisant !

visiter hoi An

Que voir et que faire à Hoi An ?

Dans la ville d’Hoi An, on peut tout faire à vélo : alors rien de mieux que de pédaler pour être libre de ses péripéties sur de courtes distances. Au Vietnam, nous préparions chaque jour notre planning en fonction de la météo. Coup de chance car le premier jour, nous avons eu un beau ciel bleu ! Il fallait en profiter car le second serait pluvieux.

location de vélo à Hoi AnNos « Ferrari » pendant 2 jours à Hoi An. La plupart des hôtels / Homestay propose la location de vélo et scooter.

Jour 1 :

1 – Aller faire un petit tour aux plages environnantes
Nous devions nous lever à 5 heures du matin pour admirer un beau lever du soleil aux environs des rizières, comme sur ce blog. Malheureusement, la force physique n’était pas au RDV – nos avons préféré dormir et savourer tranquillement notre petit déjeuner.
C’est donc partie pour pédaler ! Nous étions situés à 15-20 minutes seulement de la première plage Cửa Đại. La route était très agréable, nous avons pu voir nos premières rizières du Vietnam et ses travailleurs au chapeau conique.rizière pour aller à la plage d'Hoi An Visiter Hoi An et ses rizièresLa première plage est plutôt « sauvage ». Peu de touristes. Nous y sommes restés une trentaine de minutes, histoire de prendre la température de l’eau et de marchander avec une petite vendeuse, mes premiers magnet’ souvenir pour le frigo (ui, j’adore ça 😀 ) .

plage de Hoi An

Plage Hoi An

Nous avons repris nos vélos pour aller à la seconde plage, An Bang,  située à une dizaine de minutes. Là, des transat sont installés et des touristes se dorent la pilule. Coup de chance, il n’y a pas grand monde – peut être parce que nous ne sommes pas en haute saison. Nous avons décidé d’y rester 1h ou 2 pour siroter un cocktail sur un transat.  Les vagues sont fortes, je préfère prendre un bain de soleil – tandis que mon conjoint, préfère se baigner dans la mer (méridionale de Chine).

Plage Hoi Han

2 – Visiter le village écologique de Tra Que
Direction vers notre hôtel : mais avant, petit détour par le village de Tra Que situé à environ 15 minutes en vélo de notre logement. Ce petit village a quelque chose de particulier : c’est un lieu magique et traditionnel, idéal pour partager avec les agriculteurs locaux leur train de vie et leur travail au quotidien dans les champs  aromatiques et 100% écologique. Pas de pesticides et culture entièrement traditionnelle. On voit toute la difficulté et la minutie employée pour cultiver ces champs. Pour rencontrer ses habitants, l’idéal est d’y aller tôt le matin ou en fin de journée.

Voici quelques avis d’autres visiteurs de Tra Que.

village écologique de Tra Que au vietnamSource de cette magnifique photo : Harvey M.Birnbaum

3 – Voir la ville se métamorphoser à la tombée de la nuit
Passer une soirée à Hoi An, c’est comme vivre un moment féérique. Le meilleur moment est d’arriver dans le centre-ville avant la tombée de la nuit pour longer le grand canal et voir le marché local où sont vendus de nombreuses choses (des barquettes de fruits au vêtements). Les petites lanternes s’allument au fur et à mesure, les commerçants sortent dans la rue pour exposer leurs belles fabrications de lanternes et autres objets locaux.

fabrication de lanternes à Hoi AnC’est à ce moment que le charme opère et qu’Hoi An dévoile ses atouts romantiques : des jeunes couples asiatiques n’hésitent pas à se prendre en photo dans la ville, habillés en tenue traditionnelle.

Hoi An, ville romantique

Le canal s’illumine : des milliers de points lumineux scintillent sur les berges et plus tard sur l’eau. Les Vietnamiens racolent proposent aux couples d’embarquer sur leur petite barque.

canal d'Hoi AnL’animation bat son plein en soirée : c’est le moment où les arbres sont illuminés, les bouibouis et marchés ambulants sont ouverts.les lanternes d'Hanoi

Visiter la ville de Hoi Anun bouiboui à Hoi An

marchande de crèpes à Hoi An

les lumieres sur leauDes milliers de photophores flottent sur l’eau entre les barques transportant les touristes
un dragon sur leau à Hoi AnDes dragons, tortues ou phoenix flottent sur l’eau, illuminant le lit du canal.

4 – Se faire tailler un vêtement sur mesure.
Je me dis que si je m’étais organisée un peu plus, je serai partie le premier jour chez un tailleur pour me confectionner une jolie robe, un porte feuille et pourquoi pas un sac. Il y avait tant de belles choses à se faire faire sur place. Je m’étais pourtant noté de bonnes adresses pour me faire tailler ces petits plaisirs. Les voici ici et aussi sur ce blog.

Journée 2 :

1  – Visite du vieux centre historique et ses musées
Nous avons profité du temps pluvieux pour visiter les temples et autres monuments historiques. Nous avons choisi ceux qui nous intéressaient car en achetant un ticket pour visiter le vieux centre, ce dernier nous donne accès à 5 monuments. Il faut donc bien sélectionner au préalable ceux que vous voulez voir. Voici ceux que j’ai fait :

  • Le premier est le temple Quang Trieu au 176 rue Tran Phu – le plus visité de Hoi An.

Visite du temple  Le Temple Quang Trieu à Hoi AnOn voit les influences chinoises à travers l’architecture et la décoration. D’ailleurs, de nombreux matériaux ont directement été importés du pays.

temple à Hoi An

Visite  du Temple Quang Trieu

  • Nous avons été au musée de la culture folklorique vietnamienne au 33 rue Nguyen Thai Hoc. Très intéressant pour comprendre la culture vietnamienne et l’évolution des métiers locaux d’hier à aujourd’hui. Au premier étage du musée, il y a une jolie vue sur le canal.

visiter musée à Hoi An

  • Nous avons fait la maison Tan Ky Situé située au 101 de la rue Nguyen Thai Hoc. Elle appartenait à une famille de riches marchands. Très bien aménagée. Malheureusement, le premier étage n’était pas accessible au moment où je m’y suis rendue.

vieille maison à Hoi An

  • J’ai également vu le plus vieux pont couvert d’Hoi An – que j’ai fait de nuit. Je le trouve plus joli lorsqu’il est illuminé.

vieux pont de Hoi AnSource de la photo 

Voici les autres musées à visiter, parfaitement décrits dans ce blog qui m’a bien aidé durant le séjour à Hoi An.

2 – Ballade dans les environs de Hoi An en direction de watercoconut village

  • Pédaler à travers les jolies rizières
    Hoi An, c’est le lieu parfait pour flâner et vivre la dolce vita : ambiance bucolique à la vietnamienne, à travers les champs de rizières. On entend le gazouillement des oiseaux et on admire les vagues que crée le vent sur les germes de riz.

Les rizières d'Hoi an

J’en profite pour faire du drone pour avoir une perspective différente de la ville. Une jeune fille à vélo ne peut s’empêcher de tourner la tête en ma direction tout en conduisant. « Mon dieu » me dis-je, « si elle ne regarde pas la route, elle va se prendre un scooter en pleine face ».

rizière vu du ciel à Hoi An Les rizières vues du cielLa ville de Hoi An vu du cielHoi An vu du ciel – filmé avec le drone Mavic Pro

  • Faire un tour à watercoco village
    Hoi An, c’est aussi les mangroves parsemées de  cocotiers, un lieu original aux airs de jungle équatoriale. On peut faire le tour dans les bateaux ronds vietnamiens ou tout simplement admirer le paysage depuis la rive. Je vous invite à lire cet article très complet si ce village vous intéresse 😉

watercoconut village vietnam

Comment arriver à Hoi An ?

1 – Via l’aéroport  : c’est ce que nous avons choisi et c’est idéal pour les courts séjours+ taxi.

2 – Via le bus pour les petits budgets et longs séjours

3 – Via le train

4 – Via les moto taxi ou chauffeur privé

Voici un site très complet qui vous aidera en fonction de votre point de départ et de votre budget.

Ou manger à Hoi An ?

1 – Pour tester les saveurs locales :

Hoi An est la ville du Banh Mi,  le sandwich savoureux et réputé au Vietnam. Et pourtant, il s’agit d’une simple baguette contenant soit du boeuf, du poulet ou des oeufs brouillés, le tout avec un assaisonnement typiquement vietnamien. Un vrai délice !

BANH MI Hoi An

Nous sommes allés au Bánh mì Phượng situé au 2B rue Phan Chu Trinh. Pour moins de 1€, on se régale simplement.

manger un banh mi au vietnam

2 – Pour tester d’autres restaurants :

  • Nous avons testé le premier soir le Morning Glory qui est très bon, un peu plus cher que la moyenne et également très apprécié des touristes. En tout cas, je le recommande pour la qualité de ses plats 😛
  • Le troisième soir, nous sommes allés dans un restaurant grec appelé MIX; Je ne sais pas si vous avez déjà connu ça en voyageant : mais nous avons voulu au cours de nos 3 semaines au Vietnam, manger 1 ou 2 fois autre chose que la cuisine locale. Nous sommes donc tombé sur ce restaurant la veille, où l’on observait depuis notre banc le patron (un grec) qui riait à pleine voix avec ses salariés. Ce restaurant dégageait une telle convivialité que nous avons voulu le tester. C’est chose faite et nous n’en sommes pas déçu. Il était (un grand barbu) très accueillant, avenant et nous a même offert un ouzo (comme nous étions calé à souhait et que nous avions demandé un digestif). Impossible de finir mon plateau végétarien et mon conjoint (qui est un grand mangeur) n’a pas fini son plateau de viande non plus ! Lorsque j’ai ensuite regardé les commentaires sur Tripadvisor, je ne suis pas étonnée de la bonne note de se restaurant.

restaurant grec à Hoi AnPlateau végétarien à la grecque.

Où dormir à Hoi An ?

Hoi An est la ville idéale pour dormir chez l’habitant. Nous avons choisi un homestay pour changer des hôtels, histoire de partager et d’en savoir un peu plus sur la vie locale. Nous avons alors sélectionné le Joy Homestay sur la plateforme dédiée Homestay. La nuit n’est pas cher (environ 13€) et les accueillants ont été adorables. J’ai même été émue à mon départ lorsqu’une des dames de la maison avec qui j’ai bien accroché (malgré la barrière de la langue) m’a fait un câlin. C’était tellement mignon !

Joy Homestay Hoi An

ou loger à Hoi An

Le cadre était très agréable avec un jardin fleuri pour y déguster un petit déjeuner savoureux. On avait la possibilité de louer un vélo ou un scooter et on était très bien placé.
Manque de bol, notre chambre était en rez de chaussé, ce n’est donc pas la meilleure. A la réservation, si jamais vous êtes intéressé par ce logement, j’invite les gens à demander absolument une chambre à l’étage avec un joli balcon.

Joy homestay Hoi An

  • Le mot de la fin :

Hoi An est la ville à ne pas louper lorsqu’on part au Vietnam. Un endroit magique où l’on rêve tous d’y retourner une deuxième fois 😉

 

Avez-vous aimé l'article ?
[Total: 0 Average: 0]
Joanna

#traveladdict #entrepreneurship

View stories

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *