Visiter La Havane en 2 jours : quels sont les incontournables à voir ?

visiter-la-havane

Pourquoi visiter la Havane ?

Visiter La Havane est un incontournable lorsqu’on arrive à Cuba. D’une part, parce qu’elle a un passé historique & culturel ultra complexe et d’une autre, parce que c’est tout simplement la capitale, soit un incontournable ! 😉

Comment se passe l’arrivée à la Havane ? 

1/ Mon ressenti :
Dès la sortie de l’avion, j’ai directement ressenti l’atmosphère tumultueuse de Cuba : direction la douane pour faire tamponner nos passeports, ce sont des femmes vêtues d’un uniforme à jupe courte et aux collants à résilles ultras sexy qui nous accueillent aux guichets : « Avez-vous été en Afrique ces derniers mois ? » me demande-t-elle
– Non non pas cette année !
– « Welcome to Cuba » me répond t-elle », le sourire en coin.
– Graccias ! »

2/ Ne pas trop trainer en sortant de l’avion pour éviter les énormes files d’attente :
Vite !  direction les bagages et aussitôt le guichet de change pour convertir nos euros. Nous avons eu de la chance car la queue n’a pas tardé à se faire très trèèès longue pour pouvoir échanger la monnaie, alors ne tardez pas en sortant de l’avion ou alors allez au premier étage de l’aéroport, il y a un distributeur éventuellement. En attendant, une horde de chauffeurs de taxi nous accostent : « 40Cuc pour rejoindre le centre !! » (EXORBITANT). 

3/ S’habituer au racolage à Cuba et toujours garder le sourire
C’est le commencement d’une série de racolages que nous rencontrerons durant tout notre séjour. C’est dorénavant comme ça Cuba, la révolution touristique : un business bien lucratif, quand on sait qu’un Cubain lambda ne gagne en général pas plus de 30 CUC par mois (1 CUC = 1 dollar), tout est donc bon pour profiter du bon touriste plein de ressources 😉

4/Combien coûte le taxi jusqu’au centre ?
En prospectant sur les prix pour pouvoir rejoindre le centre, nous avons rencontré un étudiant hondurien qui nous a expliqué que les prix variaient en fonction du nombre de personnes. Pour 4 personnes dans 1 voiture, il faut compter 20 CUC (pour l’ensemble) donc 5 CUC par personne.

Taxi à la hAVANE

havane centre

  5/ Premiers émois en apercevant le centre de la Havane
L’arrivée dans le centre de La Havane s’est fait dans une telle excitation : le simple fait de rentrer dans un vieux tacos était déjà pour moi insolite ! Les rues colorées du vieux Havane, la vie dans la rue, tout était si dépaysant !

visiter le vieux Havane

vieux cinéma la havane

havana vieja

Où dormir à la Havane et combien ça coûte ?

Nous logions chez Fatima, une chambre que nous avions trouvé sur le site Homestay.
Notre casa est située dans le vieux Havane, rue Industria. Nous étions très bien placées et le coût de la chambre pour 3 personnes est de 30€ par nuit. La chambre de 2 varie entre 15 et 20€. Notez que voyager seul à Cuba est relativement pas très bon marché car les offres sont plutôt adaptées pour 2 ou 3 personnes.

rue industria

Comment est le contact avec les havanais ?

Les touristes ne passent pas inaperçus et même en étant métisse, (je pensais que je ferai couleur locale haha), on ne pouvait éviter les multiples sollicitations sur notre passage : je dois vous mettre en garde, les Cubains sont très forts ! Et de surcroît très cultivés, ils vous parlent de Toulouse, de rappeurs français et gère la tchatche avec brio pour vous emmener dans un lieu où vous prendrez leurs frais à votre charge (qui ne sont pas donnés :D) Nous avons également eu quelques tentatives de frais supplémentaires sur l’addition, alors il faut être vigilant !

Nous avons également eu droit au :
« Ah il y a un festival de Salsa en ce moment au Buena Vista Social Club, venez que je vous y emmène et vous pourrez y acheter des cigares (arnaques assurées) ! »
Par curiosité, nous en avons suivi un et ce n’était pas du tout le cas ! Pas de festival, il s’agissait en fait de lui payer un verre de jus (plus coûteux qu’à Paris) et de profiter du cadre.  Bien entendu, comme il nous avait menti, nous avons juste apprécié le cadre sans boire de verre et nous sommes parties.

Des voyantes nous ont aussi joué les cartes. Leurs hypothèses étaient tout de même hilarantes, on a bien ri ! Coup de chance, elles ont deviné que j’avais eu mal au ventre le matin même ! Hyper fortes et attentives à chaque détail ( je m’étais légèrement touché le ventre pendant qu’elles discutaient avec nous).

Où manger un bon repas à la Havane ? 

Question nourriture, la cuisine cubaine est constituée de base du fameux : riz, haricots rouges, légumes et bananes grillées (sans goûts). La cuisine cubaine est, pour ma part pas la plus gustative qu’il soit, mais j’ai pu manger dans des endroits sympas où j’ai vraiment pu apprécier mes déjeuners / diner.

1/ Une petite terrasse sympa pour se détendre en fin de journée : Terrass, situé à deux pas de la promenade Malecon (au coin de la rue Genios et Paseo Marti). Le lieu est très mignon : comme son nom l’indique il s’agit d’une jolie terrasse abritée sous les arbres (et si vous aimez les bébés chats, vous serez ravis). Le plat est à environ 4CUC et le mojito à 3CUC50.

 

2/ Dos Pelotas (dans le vieux Havane)

3/ Et le troisième se situe dans un renfoncement sur une terrasse à gauche lorsqu’on arrive devant la place où est située la cathédrale (le 1er restaurant à gauche). Nous avons savouré de superbes langoustes pour pas cher (mais attention, ils gonflent l’addition de plus de 20€, ne pas hésiter à faire un scandale pour qu’ils la réduiseNT). Nous avons au final payé 12 CUC / personne pour le plat copieux et notre cocktail (comme il était convenu sur la carte).

Que faire à la Havane en 2 jours ?  

L’avantage lorsqu’on voyage d’Est en Ouest, c’est qu’on se lève beaucoup plus tôt. Idéal pour profiter pleinement de notre journée et commencer à crapahuter quand il ne fait pas encore trop chaud.

  • Jour 1 :

1 / Cap sur le vieux Havane avant de rejoindre le centre historique.
Le meilleur moyen de visiter La Havane est pour ma part, de marcher. Tout est quasiment excentré et rien de mieux que d’utiliser nos jambes pour être au contact du monde et vivre un véritable melt-in pot sensoriel et culturel :  une odeur d’épice par-ci, une autre de benne à ordures par là :D. A Cuba, chaque rue est un spectacle :  les jolies écolières en uniforme jouent en se chamaillant, un vendeur crie pour vendre ses petits pains, les vieux vous regardent passer depuis le pas de leur porte.

écolière cubaine

Quant à nous, on s’ébahit, on constate, on salue tout le monde « Hola! », « Hola Havana! ». Dans le vieux centre, l’architecture aux influences coloniales est très variée : colorées, souvent décrépies et parfois en reconstruction, nos yeux en prenaient plein la vue.

vieux havane

voiture américaine Cuba

 

2/ Cap sur le centre historique :
Cette partie de la ville est beaucoup moins « défraîchie », avec plus de commerces. Belle architecture remise au bout du jour, nous avons erré dans les grandes rues adjacentes à la Cathédrale et les petites ruelles. Ici se trouvent également des musées à aller voir.

enfant musée Cuba

3/ Le Vadedo
Nous avons pris un taxi dans l’après-midi pour aller voir le cimetière Christophe Colomb (dont l’entrée est à 5CUC). Le cimetière est classé au patrimoine mondial de l’Unesco, mais nous avions plutôt été déçues : d’une part, parce que l’entrée est assez chère comparé aux musées que nous avons fait dans Cuba et d’une autre parce qu’il n’était pas si bien entretenu. Ceci dit, nous avons eu la chance d’avoir rencontré un Cubain qui nous a montré la tombe de grandes figures historiques du pays (politiques et artistiques) et un autre qui nous expliquait en somme, le rapport des Cubains avec leurs proches défunts (et je n’ai pas trop compris à cause son accent trop fort).
A la fin de notre conversation, il nous a aussitôt offert une photo avec une icône religieuse, ce que j’ai trouvé touchant.

cimetière christophe colomb la havane

Nous sommes ensuite parties nous promener dans le Vadedo jusqu’au Malecon. Le Vadedo est un quartier un peu plus excentré et résidentiel. Plus calme que dans le centre avec quelques maisons charmantes, pour ma part, le Vadedo n’a pas trop d’intérêt à part pour y faire une petite promenade.

4/ Un coucher de soleil sur le Malecon

Le Malecon est une très longue promenade où se retrouvent le soir les Cubains pour discuter, danser et boire du Rhum. La promenade n’est pas d’une extrême beauté, ce qu’il faut surtout noter, c’est l’ambiance cubaine qui est plutôt sympa à vivre. Nous en avions profité pour admirer un superbe coucher de soleil.

POMENADE MELOCON

  • Jour 2 :

5/ Les plages du nord de la Havane

Nous avons eu le temps de passer une matinée à la plage à notre retour sur la capitale,  celle de Santa Maria est top. Il faut compter 5 CUC pour l’aller-retour en bus depuis la station parque central et 20 minutes aller.

La plage en vaut le détour, pas trop touristique et on a même pu trouver un petit coin désert rien que pour nous 😉

6 / Se déplacer pour voir les autres points d’intérêt de la Havane

Le centre de la Havane est relativement petit et donc facile à faire à pied. Si vous êtes en famille et que vous aimez les bus touristiques, la compagnie Transtur (à parque central) propose des bus à étage pour 10 CUC la journée et vous présente les différents points d’intérêts un peu plus excentré de la ville. Sinon vous avez des coco taxis (pas plus de 2 CUC) pour expérimenter la ville de façon plus authentique 😉 Concernant le taxi, le but est de pouvoir négocier car lorsqu’un chauffeur vous annonce un tarif, sachez que ce dernier est biiien largement au dessus du prix « du marché ». Par exemple, nous avions négocié 6 CUC au lieu des 15 CUC annoncés pour un trajet.

Où sortir le soir à La Havane ?

J’ai adoré :

1/  le Jazz Café.  Un lieu où écouter de la musique jazz cubaine. L’idéal est d’y aller avant le coucher du soleil pour justement pouvoir l’admirer en sortant du building. Nous avons payé 10 CUC pour 2 consommations et une place assise à une table devant l’orchestre (qui était incroyable !)

2/ Pas très loin du Jazz Café, il y a la fabrica del arte cubano. Un lieu magnifique, à la fois culturel et festif à ne surtout pas louper à la Havane.

3/ Pour les amateurs de roof top et de jolies vues, nous avons atteri à ROMA dans le vieux Havane grâce à des français qui en ressortaient et qui nous ont donné le carton d’invitation (oui car c’est sensé être un lieu secret et VIP :P). Pour y accéder, il faut monter via un trèèès vieil ascenseur en forme de cage (plutôt impressionnant), tenu par un groom.
Adresse Aguacate 162, Habana Vieja (à gauche de la place après le Ectesa)

  • Le mot de la fin : 

La Havane est charmante, on y retrouve bien entendu tous les clichés de Cuba : ses vieilles voitures, l’obsolescence environnante, l’ambiance atypique cubaine, des vieux à cigares  mais aussi comme beaucoup de capitales, la pollution (sonore et environnementale) ! Au delà de ces aspects, lorsqu’on creuse un petit peu, on y découvre cette autre facette : celle de la pauvreté, l’impact du tourisme sur la population et une ville en perpétuelle reconstruction. La Havane a ce côté brut et agressif (que ce soit humain ou culturel) et l’idéal est de toujours garder le sourire avec sa bonne humeur malgré certains aspects dérangeants  😉

 

 

Avez-vous aimé l'article ?
[Total: 4 Average: 4.3]

2 thoughts on “Visiter La Havane en 2 jours : quels sont les incontournables à voir ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Why ask?