Visiter Brazzaville et ses alentours : que voir et que faire ?

le fleuve Congo

Pourquoi visiter Brazzaville ?

Brazzaville la verte comme on l’appelle, c’est tout d’abord la capitale du Congo. Une ville riche et remplie d’histoire, avec son puissant fleuve Congo. Une ville dyamique à ne surtout pas louper lorsqu’on part visiter le pays.

J’ai passé en tout et pour tout qu’une seule petite semaine dans la capitale congolaise. J’aurai aimé en voir davantage car cette ville est très intéressante : que ce soit pour y faire des activités culturelles ou pour voir le magnifique fleuve Congo, il y a de quoi faire 😉

Nganda BrazzavilleEn arrivant à Brazzaville par le bus.

Comment et combien ça coûte pour aller à Brazzaville ?

Depuis la France, plusieurs compagnies aériennes desservent la capitale. Il y a Air France, Ethiopian Airways, Royal Air Maroc et je crois qu’Emirates aussi.  Les prix varient entre 700 et 1000 euro environ. Le bel et flambant neuf aéroport de Maya-Maya a de quoi séduire dès notre arrivée dans la ville. Pour ma part, je suis arrivée à Brazza depuis Pointe-Noire via le bus de la compagnie Ocean Bleu (20 000fcfa) pour pouvoir admirer les paysages. Le trajet était assez long et fatiguant, alors le retour se fera forcément en avion (60 000fcfa) avec Canadian airways Congo. Niveau transport, Brazza est relativement bien desservie. Le prix des taxis dans la ville est semblable a celui de Pointe-Noire, c’est à dire 1000 fcfa la course.

WAX à Brazzaville

Que faire à Brazza  ? Les lieux incontournables & les centres d’intérêt

Brazza est festive, elle est également chaleureuse ! Voici les souvenirs que j’en tire : de la musique à chaque coin de rue, des rires, des odeurs, de la couleur, des soirées passées attablée devant le grand écran de ma rue, un verre de vin à la main et une cigarette dans l’autre à débattre sur la conjoncture du pays avec les locaux de mon quartier. Bref, c’est la capitale à la fois vivante et captivante !

  • Dans la ville

1/ Découvrir le centre
Le centre est propre, « goudronné » avec une belle architecture et des infrastructures de plus en plus adaptée pour accueillir les touristes qui veulent flâner dans la ville. Le centre est beaucoup plus « luxueux » que les autres quartiers de la ville, il y a des trottoirs et c’est donc plus simple pour y faire une petite promenade. Le centre est relativement grand, alors nous avons décidé de commencer à partir de l’université de la ville pour ensuite flâner dans les rues adjacentes.

Tour de brazzaville

Nous étions munis de notre guide « le petit futé » pour y voir tout les centres d’intérêts tels que l’arbre de Brazza, la tour Nabemba, la cathédrale du sacré coeur, le musée national du Congo, la basilique Sainte Anne pour la plupart tous centraux.

2/ Longer la grande promenade en bordure du fleuve Congo (centre)
La promenade est assez agréable à faire (en matinée ou au coucher), avec une vue splendide sur le fleuve Congo et en arrière plan la capitale de Kinshasa. Savoir que ce sont les 2 capitales les plus proches du monde me laisse toujours bouche bée ! Nous avons commencé notre ballade depuis le pont suspendu de Brazza, puis nous avons remonté la promenade sur notre gauche. On entendait le chant des travailleurs dans les champs fertiles de la rive. C’était un moment agréable.

pont de Brazzaville

promenade de bRAZZAVILLE

  • Finir la promenade en prenant un verre chez MamiWata
    Restaurant / bar avec une belle vue sur le fleuve et Kinshasa. Les prix sont plus chers que la moyenne, mais le jeu en vaut la chandelle 😉

restaurant mamiwata brazzaville

3/ Se promener dans les cataractes

C’est un lieu magique à absolument voir pour y découvrir les rapides du fleuve Congo. Les vagues montaient parfois à plus de 2 mètres de hauteur. Le saviez-vous ? Le fleuve Congo est le 2ème fleuve plus dangereux et le 2ème plus puissant après l’Amazone.

cataracte congo

cataractes du Congo Brazza vu du cielSource image

4/ Se perdre dans les quartiers de Moungali et Poto Poto

Ce sont les quartiers animés et populaires de la ville. Pour ma part, j’ai vécu à Moungali et je n’ai pas été déçue. Bien sûr, comme à Pointe-Noire, nous ne passions pas inaperçus, mais à force nous nous-nous étions accoutumés à cette différence non indifférente et nos voisins nous interpelaient avec bienveillance 😉

Depuis le rond point de Mongali, nous avons marché dans des petites rues adjacentes pour nous y perdre et nous imprégner de l’ambiance du quartier. Des montées, des déscentes, les chants ambiancés des églises, nous avons adoré cette excursion improvisée dans l’authentique Brazza.

  • Nous avons fait le marché de Poto-Poto et son incontournable étalage pour y découvrir les viandes de brousses et pour acheter des fruits et légumes frais

Marché de Poto poto

  • A savoir : le quartier de Mpila : c’est un autre quartier populaire de Brazzaville. En pleine reconstruction par les Chinois (qui viennent investir le pays) suite à l’explosion du camp d’armement en mars 2012. Une grande partie des habitants ont pu prétendre à des aides pour être relogés, mais ces aides sont très sommaires comparées à ce qu’ils ont perdu. Pour les non relogés, la situation est très dure. J’ai pu le voir de mes propre yeux et j’étais révoltée de les voir dans des conditions si précaires. « Ma petite mère (me dirait-on), tu es en Afrique ! » Et bien, j’ai trouvé qu’au Congo, bien que la situation ne soit pas des plus simples, nous sommes bien loin de la famine et de l’extrême maigreur que l’on peut retrouver en Somalie. Les gens arrivent un minima à s’entraider et à se débrouiller tant bien que mal. La solidarité est une force ici, j’ai trouvé ça fabuleux !

Mpila, Brazzaville

5/ Se faire un joli souvenir en wax

Le tissus coloré en pagne est une vrai tendance et aussi LE beau souvenir à ramener d’Afrique. Et à Brazzaville, les prix sont plus que compétitifs (mieux qu’à Pointe-Noire). Pour un tissus de qualité, comptez environ 7000 fcfa. Nous sommes allés dans une avenue près du quartier de Moungali dans laquelle on vend des tissus dans plusieurs boutiques. Nous avons acheté chez des Libanais ou des Mauritaniens (ils étaient du moins orientaux)

wax Brazza ville

Nous sommes allés chez le tailleur et nous avons pu faire une multitude de vêtements.

Brazzaville

Dont ce pantalon.

Metisse CongoMon nouveau pantalon en wax

  • A l’extérieur de  ville

Par faute de temps, je n’ai pas pu accéder aux réserves naturelles et voir les magnifiques paysages qui se trouvent aux alentours de la ville dont :

1/ La réserve de Lesio Luna pour y voir des gorilles, des hippopotames et une magnifique flore

2/ Les chutes Loufoulakari

loufoulakari congoSource photo

2/ Les plateaux Batéké pour y voir de somptueux paysages : des collines aux multiples dégradés de verts !

 

  • Le mot de la fin :

Brazza s’ouvre de plus en plus au tourisme et l’on y a beaucoup à découvrir. Pour ceux qui aime la culture et la nature, c’est le combo parfait pour découvrir la capitale et ses environs luxuriants.

Avez-vous aimé l'article ?
[Total: 0 Average: 0]

One thought on “Visiter Brazzaville et ses alentours : que voir et que faire ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Why ask?